samedi 4 juin 2016

Chroniques Lunaires, Tome 1 : Cinder - Marissa Meyer


Chroniques Lunaires, Tome 1 : Cinder - Marissa Meyer
Éditions : Pocket Jeunesse
412 pages


A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.




Cinder est une réécriture futuriste du conte de Cendrillon. Une belle-mère méchante, des corvets, et ses soeurs adoptives, et bien évidemment l'incontournable prince et son bal. 

Nous sommes ici dans un monde futuriste à New Beijing, une maladie mortelle menace l'humanité, sauf que la Terre n'est pas la seule habitée, la Lune aussi héberge la vie et ils sont appelés les "lunaires".
Cinder est une jeune mécanicienne cyborg, mi-humain mi-robot qui vit et travail pour sa belle-mère Adri, et ses deux soeurs Peony et Pearl. Son seul ami est Iko son androïde. Mais voilà que Cinder rencontre le Prince Kai dans son échoppe pour faire réparer son androïde. Sa vie va totalement changer, de plus qu'une guerre avec les lunaires menace, Cinder ne se doute absolument pas qu'elle va jouer un rôle important pour toute l'humanité...

Je me suis très vite attachée au personnage de Cinder, elle nous apparaît comme une personne de courageuse, et qui a la main sur le cœur. 
Son amie Iko je l'ai trouvé rigolote et très fidèle à Cinder, elle apporte un peu d'humour dans le roman. 
Le prince Kai est très humain et très touchant.

J'ai adoré ce contexte où le monde futuriste est mélangé à un virus incurable ainsi que le peuple lunaire, j'ai trouvé ça vraiment hyper original. De plus que l'histoire se passe en Chine m'a bien plus. La plume de l'auteure a su m'emporter au fil de l'histoire et des personnages. Un roman facile à lire et très fluide. L'univers de base nous est très bien amené au début et les chapitres défilent à une allure incroyable.

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde avec ce roman, un univers intéressant et original. J'ai hâte de découvrir la suite !



2 commentaires:

  1. Je l'ai pris dans les mains à la librairie aujourd'hui pour finalement le reposer ... Le côté de la maladie ne me tente pas trop, j'ai peur de me retrouver dans une dystopie :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est dommage ! Effectivement le côté de la maladie nous plonge dans une dystopie à voir quand même ^^

      Supprimer