mercredi 30 septembre 2015

BlackWood, Le Pensionnat de Nulle Part - Lois Duncan


BlackWood, Le Pensionnat de Nulle Part - Lois Duncan
Éditions : Hachette
271 pages


A l’instant où elle pose les yeux sur l’imposant manoir gothique de Blackwood, le pensionnat où elle va passer l’année, un sentiment d’angoisse s’empare de Kit. Comme si un vent glacé traversait son cœur à chaque pas effectué vers la porte. Comme s’il y avait quelque chose de maléfique à l’intérieur des murs du pensionnat, perdu au milieu de nulle part. Lorsque d’étranges phénomènes viennent perturber son quotidien et que les trois autres pensionnaires se mettent à développer des talents artistiques incroyables, le malaise de Kit ne fait que s’intensifier. Hantée par une mélodie de piano, elle devient somnambule et aperçoit d’étranges silhouettes dans les couloirs sombres. Bien décidée à mener l’enquête, Kit découvrira que certains secrets feraient mieux de rester enfouis… car ils dépassent tout ce que la raison peut appréhender.




Je souhaite remercier les Éditions Hachette pour ce partenariat.

Kit est une jeune fille qui vit avec sa mère, son père étant décédé alors q'elle n'avait que sept ans sa mère a retrouvé le bonheur et refait sa vie auprès de Dan. Kit se retrouve dans un pensionnat alors que ses parents partent en Europe en vacances de noces. Et ce n'est pas n'importe quel pensionnat, c'est celui de BlackWood, qui semble accueillir des élèves très intelligent. Elle n'est pas très emballée de se retrouver dans cette école, de plus que sa meilleure amie a été recalée au test d'entrée. 
En arrivant devant l'école, Kit a un mauvais pressentiment et un seul mot vient a son esprit : Maléfique ! 

Cela pourrait être un pensionnat comme les autres, sauf qu'au fil des pages nous découvrons qu'il se trame quelque chose et qu'il y réside un lourd secret. 

Nombres d’élèves et professeurs restreint, seulement quatre élèves, ni des plus virtuoses ni des plus intelligentes qui résident désormais dans un énorme manoir. Les jours passent et les filles découvrent qu'elles sont capables de réaliser des choses dont elles ne savaient pas faire, comme dessiner des portraits, jouer de la musique à la perfection...
Pourquoi ces quatre filles ? Que cache BlackWood ?

J'ai adoré cette histoire ! Une ambiance étrange et à faire froid dans le dos, la curiosité qui s'éveille dès les premières pages et qui nous pousse à dévorer ce livre. 
Le rythme est soutenu et il s'accélère au fur et a mesure et le lecteur est débordé de questions, à savoir le pourquoi du comment.
L'auteur arrive à nous faire ressentir les émotions de peur, d'angoisse. 

Pour conclure, j'ai passé un bon moment auprès de Kit et des autres pensionnaires. Ce fût une agréable surprise en découvrant le fin mot de l'histoire, et un peu déçu de ne pas avoir eu quelques pages en plus pour découvrir ce que sont devenu les filles. 
Une lecture que je vous conseille à lire en période d'Halloween : )





2 commentaires:

  1. Je n'ai pas encore lu ce roman mais je l'ai dans ma liseuse et compte essayer de le lire en octobre pour la période d'Halloween :p

    RépondreSupprimer