dimanche 21 décembre 2014

L'Épreuve, Tome 2 : La Terre Brûlée - James Dashner


L'Épreuve, Tome 2 : La Terre Brûlée - James Dashner
Éditions : Pocket Jeunesse
414 pages


Et si la vie était pire hors du labyrinthe ? Thomas en était sûr, la sortie du Labyrinthe marquerait la fin de l’Épreuve. Mais à l'extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre.... et des hordes de gens infectés en proie à une folie meurtrière errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au coeur de cette Terre Brûlée, parviendra-t-il enfin à trouver la paix... et un peu d'amour ?




Nous retrouvons Thomas et ses amis, Thomas pensait qu'une fois sortis du Labyrinthe, les épreuves seraient finies, mais évidemment, il se trompait. Nous les retrouvons donc sur le point de s'engager dans leur deuxième épreuve. Ils sont affaiblis, le "sauvetage" effectué à la fin de leur première épreuve les a laissé perplexe. Ont-ils toujours affaire avec le W.I.C.K.E.D ou le sauvetage était-il l'oeuvre de quelqu'un d'autre susceptible de simplement vouloir les aider ?

L’ambiance de la Terre Brûlée est inquiétante, puisque semée d’embûches épouvantables. Nos blocards vont devoir évoluer dans un monde détruit et post apocalyptique où la chaleur et le soleil rendent la vie à la surface insupportable. En plus, les Fondus ne vont pas leur rendre la vie facile…
On découvre un monde ravagé et des gens contaminés par la ''Braise'', une maladie mortelle qui atteint le cerveau et rend fou ses proies.

L’apparition de nouveaux personnages donne une nouvelle perspective à l'histoire mais en même temps on voit moins les anciens personnages ce qui rend le récit plat et peu intéressent. Il y a vraiment une partie du roman qui perd de son intensité.

Pour conclure, il faut le dire, l’auteur manie à la perfection le « retournage de cerveau ». En effet, encore une fois, on suit Thomas dans cet univers auquel il ne comprend absolument rien ; et du coup, nous non plus ! Et tout au long de l’histoire, on se retrouve plongé avec lui dans sa lutte pour savoir qui croire ? Qui combattre ? A qui faire confiance… ? Ses amis sont-ils en réalité ses ennemis ?

Ce roman était vraiment plaisant à lire, mais il reste juste bon.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire