vendredi 26 juillet 2013

Fille d'Hécate, Tome 1 : La voie de la sorcière - Cécile Guillot


Je croyais n'être qu'une étudiante ordinaire et sans doute trop renfermée. Et puis, il a eu cette expérience étrange, la découverte de mon don... Maintenant je dois apprendre à m'accomplir en tant que sorcière, développer mes pouvoirs et trouver ma place en ce monde. Tout aurait-été parfait s'il n'y avait pas eu ces cauchemars et ces malaises. Quelqu'un cherche à me nuire ! Mais qui pourrait bien me harceler ainsi ?

Et, pour ne rien arranger, j'ai aussi un mémoire à écrire pour valider ma dernière année de psycho. Ma vie n'est vraiment plus de tout repos !"



Maëlys nous ouvre les portes d'un univers étrange et déroutant, celui de la Wicca. La quête spirituelle qui est sienne va l'exposer à des menaces insoupçonnées. Surtout que le destin pourrait bien placer sur son chemin, les clés qui l'aideront à résoudre les mystères d'une existence parsemée d'ombres… Car, une sorcière peut-elle s'épanouir coupée de ses racines, ignorante d'un passé dont pourrait dépendre l'avenir ?





La couverture représente parfaitement l’univers de l’histoire, on y voit le petit chaton Luna, très mignon au passage. 

Dans cette histoire, nous suivons Maëlys étudiante en seconde année en Master de psychologie, elle entre en collision avec le bel Alexandre, un étudiant en para-psychologie qui propose à Maëlys, de participer à une expérience, ce qu'elle accepte même si c'est à contre cœur après ce test scientifique étrange, elle va apprendre qu’elle possède un don, le don d’empathie, elle ressent plus facilement les émotions des personnes qu’elle rencontre. Malgré cette révélation elle va s’intéresser de plus près à cet univers de la « Wicca ». Sceptique d’abord, elle prend la décision de développer ces pouvoirs de sorcière, aidée de Dorine, sa nouvelle amie. Mais les choses ne se déroulent pas comme prévu : une menace plane sur la vie de Maëlys. 

J’ai bien aimé ce livre, l’univers de la magie ma beaucoup plus, j'ai beaucoup aimé le côté sombre et angoissant qui met un peu de piment dans le livre. L’écriture est fine, délicate, facile à lire du haut de ces 138 pages, on s’attache à l’héroïne, elle nous transmet ces joies, ces peurs, ces interrogations. 

Ce qui m’a déplu on va dire, c’est le faite qu’elle accepte aussi vite et facilement qu’elle soit une sorcière, peut-être aurait-il fallu que le livre aborde sur quelques pages son ressenti sur cet évènement nouveau pour elle. Les descriptions sont claires, mais elles auraient peut-être pu être développées à certains moments, notamment lors des rituels magiques qui auraient mérité une explication. 

Même si le livre est court, j’ai adoré cette lecture, j’attends avec impatience de lire le tome 2 : Le parfum du mal ! Pour découvrir encore et encore de nouvelles choses sur Maëlys et la Wicca.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire